Rallye du Maroc étape 1 : Isidre Esteve – Txema Villalobos touchés par un incendie !

Le BV6 Repsol du Sodicars Racing que pilote Isidre Esteve Pujol a pris feu au milieu de la spéciale 1 du Rallye du Maroc entre Fès et Erfoud. Txema Villalobos, le co-pilote a réussi à éteindre les flammes et à réparer les dégâts en moins d’une demi-heure. « Ce qui est positif, c’est que nous sommes toujours dans la course et que nous attendons avec impatience de gommer cet incident », a déclaré Isidre.

Des débuts difficiles pour l’équipage au cours de cette journée que Txema Villalobos sauve par le sang-froid dont il fit preuve. L’équipage termine la journée à la 30ème place en 4h18’25, à 1 heure du vainqueur de l’étape, Nasser Al-Attiyah.

 L’organisation avait décidé de couper la première étape, elle est partie ce matin de Fès et s’est achevée en spéciale à Aoufous après avoir parcouru 226 km. « Nous avons apprécié malgré tout l’étape, même si la prudence fut indispensable. Dans les zones techniques avec beaucoup de pierres, jusqu’au kilomètre 100, c’est sur un saut que nous avons vu de la fumée à l’arrière », a expliqué le pilote. 

Très vite, Txema Villalobos a dû sauter de l’habitacle, l’extincteur en mains pour éteindre les flammes et éviter une grosse dégradation : «Le sectionneur de batterie a brûlé et Txema a empêché le feu de se propager. Grâce à sa grande connaissance de la mécanique, il a pu réparer la panne en moins d’une demi-heure et nous avons pu reprendre la course pour finir l’étape sans problème majeur et même avec de bonnes sensations », a commenté Isidre avec optimisme.

« La course ne fait que commencer. Aujourd’hui, nous avons vu beaucoup de personnes en difficultés sur la piste, ce qui montre la dureté de ce court rallye, mais difficile pour tout le monde. Des journées comme celle-ci confirment que notre venue au Maroc était nécessaire pour la préparation de notre prochain Dakar », a poursuivi Isidre.

« L’aspect positif : nous sommes toujours dans la course et nous voulons vraiment rouler. Personnellement, je me suis senti bien et Txema a été parfait en navigation. Si nous travaillons comme d’habitude, nous serons certainement satisfaits chacun dans notre rôle », a conclu Isidre Esteve.

Marie-France Estenave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *