Dakar Étape 2 : Ça balance pas mal pour le Sodicars Racing !

Philippe Boutron et Mayeul Barbet se sont plaints du manque de visibilité © DPPI

Le Team Sodicars Racing est au complet comme la veille au bivouac de Neom ! Au départ du rallye à Jeddah, c’était le souhait du patron Richard Gonzalez « que chaque soir, nous soyons tous ensemble… », avait-il déclaré.

Ca va plutôt dans le bon sens pour l’ensemble du clan même si, à son arrivée, Philippe Boutron rouspétait après les galères vécues : « Beaucoup de problème de visibilité en raison de la poussière soulevée par les autres concurrents. Cela en était dangereux ! Difficile de se frayer un chemin dans ce brouillard, la navigation de Mayeul se complique d’autant plus. Nous avons jardiné une seule fois, le cas de bien du monde ! », a conté le pilote qui termine à la 37ème place.

Plus euphorique se montraient Thierry Richard et Franck Maldonado, les anges gardien du Team. « Nous terminons 57ème en étant partis du 70ème rang ! Pas mal non ? » interroge Franck a la recherche de félicitations. « Nous prenons nos marques petit à petit et remontons au classement… », se réjouit le pilote. Ils occupent la 62ème place.

La famille Plaza – Manuel et Monica – était souriante : « Bonne journée. J’ai roulé avec beaucoup de sagesse en raison des pierres pour éviter la crevaison et endommager mon BV2. Je suis très content de l’équipe Sodicars… J’ai aperçu sur la piste trois Buggys de la même équipe en panne de moteur, ce n’était pas la nôtre ! »

Quant à Sebastian Quayasamin, 51ème la veille, il termine 74ème de l’étape 2. « Ce fut très difficile pour nous. Sur les pierres au milieu de voitures et de camions, pas facile d’avancer ! Nous avons perdu trois roues et trois heures. Faites les comptes ! Nous espérons oublier cette journée dès demain tout en prenant soin de notre auto. »

Les Chinois Feng Chen et Lei Zhong (#379) ont vécu une étape compliquée! « Nous avons bien roulé jusqu’au km135. Bonne navigation et bon pilotage. Notre regret : dans la poussière nous avons cassé le triangle avant droit. Grâce à une intervention de l’équipe Sodicars, nous sommes sortis de la spéciale à l’heure et nous pouvons continuer l’aventure. Merci à ceux qui nous ont aidés : Philippe Raud-Patrice Saint Marc, au patron Richard Gonzalez arrivé sur nous très rapidement avec Jean-Philippe (Salviat) et Jean-Pierre (Normand) mais aussi au second camion du team mené par Ahmed… Merci du fond du cœur ! »

Marie-France Estenave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *