Dakar 2021 : Immense Arabie !

On éprouve quelquefois la sensation de s’approcher du pied de l’arc-en-ciel, d’effleurer des doigts un trésor magique. C’est dans un état de cet ordre que nous nous sommes retrouvés durant les deux semaines de l’édition 2020 en Arabie Saoudite, où a été ouvert en grand le Chapitre III de l’histoire du Dakar.

Nos hôtes saoudiens ont eu l’inspiration audacieuse de croire en ce mariage, leur vision a été partagée par tous les pilotes et équipages. De jour en jour et souvent même plusieurs fois dans la même étape, les éblouissements succédaient aux secousses émotionnelles provoquées par la majesté des lieux. Et la poursuite de l’exploration en janvier 2021 promet autant de surprises : le territoire saoudien n’a dévoilé qu’une petite partie de ses mystères. Durant les dernières semaines, une nouvelle plongée dans les logiciels de cartographie et les notes de ‘recos’ de l’année dernière nous a permis de réaliser que l’horizon est encore bien vaste. Le parcours que nous avons préparé, sous forme d’un gigantesque tour des déserts saoudiens, ne reprendra aucune des pistes et dunes empruntées en spéciale en janvier dernier. Les possibilités offertes nous ont également donné l’occasion de dessiner un défi plus technique, la variété des terrains permettant de limiter la proportion de tronçons rapides. La nouveauté dans la définition du parcours s’accompagne aussi d’innovations visant à poser les bases d’une course encore plus fidèle aux valeurs du rallye raid. Favoriser la navigation et diminuer la vitesse font partie du programme, dans lequel la création du Dakar Classic adresse un clin d’œil à la légende comme à l’avenir. L’aventure se conjugue à tous les temps.

David Castera, Directeur du Daka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *