Dakar Etape 3: Eric Bernard et Alexandre Vigneau dans le Top 20

Encore et toujours du sable. Le programme ne varie guère depuis la première étape et c'est une nouvelle fois le pilotage efficace d'Eric Bernard dans les dunes, associé à une navigation sans faille d'Alexandre Vigneau qui leur a permis de réaliser une nouvelle performance de choix.

23ème au classement général Autos à l'issue de la deuxième étape, le bon rythme qu'ils ont réussi à tenir tout au long des 296 km de spéciale du jour les a gratifié d'un 19ème temps qui les propulse dans le Top 20 du classement provisoire ce soir. Les deux hommes sont particulièrement satisfaits d'avoir une fois encore mené leur tâche à bien. Même si cette belle performance les réjouit, Eric et Alexandre gardent à l'esprit que le plus dur reste à venir.

Eric Bernard : "Comme je le dis à chaque fois qu'une étape est bouclée, nous sommes très contents. Chaque journée est un challenge à elle seule et notre objectif principal le matin en prenant le départ est de terminer. Le résultat au classement ce soir est un bonus qui évidement fait très plaisir, mais ce n'est pas ça qui me tentera pour franchir la marge de sécurité que nous avons. D'un point de vue pilotage j'ai de super sensations avec le buggy, c'est un régal d'être à son volant. Concernant le parcours du jour, c'était encore et toujours du sable mais il y avait moins de visibilité et beaucoup de portions étaient cassantes. Demain une fois de plus nous serons dans le sable..."
 
Alexandre Vigneau : "La navigation est assez stressante sur ce type de spéciale car nous sommes en permanence en hors piste. Qui plus est, dans les dunes il n'y a pas de repères et une petite erreur peu faire perdre un temps précieux. Eric a vraiment assuré et à aucun moment nous ne nous sommes bloqués. J'ai trouvé le tracé plus difficile que celui d'hier, quoi qu'il en soit nous sommes tous les deux ravis de finir cette troisième étape."

L'étape de demain sera à l'image de celle d'hier, une boucle dans les dunes mais cette fois-ci au départ de San Juan Marcona. 114 km de liaison et une spéciale de 330 km sont au programme.  
 
Communiqué,

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site