Rallye du Maroc Etape 1: Les BV2 et BV6 au top !

Douzième et treizième de l'étape 1, les deux Protos du Sodicars Racing (BV2 et BV6) sont au contact ! Comme le soulignait le ‘Patron', Richard Gonzalez, les usines sont en force sur ce Rallye du Maroc, il sera donc difficile de percer le mur qu'elles forment entre les Toyota Hilux Overdrive, les Mini et Buggy X-Raid et autres !



Les deux équipages du Sodicars Racing tiennent le pavé. Que ce soit Isidre Esteve-Pujol dont les yeux brillaient par la difficulté de la 1ère étape. "Comme nous les aimons" avoue le 13ème au cumul des deux spéciales de l'étape 1.

Pourtant un way-point (le 13) l'a bien fait tourner en rond dans la montagne. Il explique : "nous l'avons raté, demi-tour pour aller le chercher. Perte de temps mais, cela valait le détour plutôt que de prendre une pénalité. Le reste du secteur était généreux avec un peu de sable et une navigation difficile. Journée pas très facile mais, j’en suis satisfait comme du BV6 qui a superbement cheminé..."

Si l'équipage espagnol affichait un large sourire au soir de cette interminable journée partie de Fès, kilométrage important de liaisons et deux spéciales, le duo français n'étalait pas sa joie. Francis Balocchi résumait par "une journée galère !" lancé à la cantonade.  Elle ne s'est pas déroulée comme je l'espérais ! Rien à dire sur le BV2 si, ce n'est un petit souci au niveau du système de gonflage/dégonflage des roues arrière. Bruno (Seillet) m'a fait jardiné à deux - trois reprise sans oublier une crevaison à l'arrière gauche..." ce qui a sûrement endommagé le système.

Tout va donc pour le mieux pour l’équipe girondine qui, face à une adversité redoutable garde la tête haute. Les points se compteront à la fin du rallye. Sur les étapes il suffit que les deux équipages roulent propre et régulièrement pour que le travail de l'équipe technique et celle des équipages soient payantes.

Demain, l'étape 2 tournera autour de Erfoud avec un secteur sélectif qui se déroulera sur 329 km et une toute petite liaison qui gommera la longue de la veille avec 36 km.

"La difficulté monte en puissance tout au long de cette deuxième étape où les concurrents aborderont le vrai désert et le sable" a annoncé David Castéra le boss du Rallye.

Marie-France Estenave
Photos © MFE
1 - Isidre Esteve-Pujol a reçu la visite de Lionel Carré, Responsable technique FIA.
2 - Francis Balocchi s'entretient avec Richard Gonzalez sur la manipulation du gonflage/dégonflage du BV2.

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site