Rallye du Maroc Etape2: Balocchi - Seillet en Open !

La nouvelle est tombée tardivement : Francis Balocchi et Bruno Seillet se sont vus intégrer à la catégorie Open après une vérification technique de la FIA. A l'issue de l'étape 2 en boucle autour de Erfoud que, l'équipage a couverte avec des hauts et des bas, leur place de 21ème laissait supposer que tout allait pour le mieux à bord.

Bien au contraire, comme le narre Francis Balocchi jamais avare d'images dans ses commentaires : "En résumé, je dirai que nous sommes bien partis jusqu'au moment où, nous avons crevé ce qui arracha la tuyauterie arrière gauche du système de gonflage-dégonflage. En franchissant les dunes sans contrôle de pression, nous nous arrêtions régulièrement pour gonfler ou dégonfler. Un quart d'heure d'envolé à chacune de ses opérations. Puis, sur de l'herbe à chameau, je me suis planté en effectuant une marche arrière. Enfin, pour entériner cette spéciale, jardinage à deux voire trois occasions. Vingt-cinq minutes encore de perdues..."

Dans tous leurs malheurs, Francis et Bruno s'en sont allés vers l'arrivée avec un BV2 en parfait état de marche excepté l'ordinateur de bord qui s'est mis à son tour en carafe. "Nous n'avions plus d'informations ni sur les températures, ni sur le reste, il fallait le ré-initialiser ce qui fut fait en arrivant au parc d'assistance à Erfoud. Sur le plan pilotage, je me suis amusé malgré des pneus à 1 bar 2 et en roulant sans attaquer pour éviter une nouvelle crevaison. Sans ces pertes de temps, environ une heure, je pense que le résultat aurait été à la hauteur !"

Du #224 qu'il portait sur les portières du BV2, Francis Balochhi est désormais le #424. Ce matin, le duo s’est élançait en dernière position des 'Open'. Ils ne sont pas de retour au bivouac avant la fin de la journée.

Marie-France Estenave
Photo : Francis Balocchi et Bruno Seillet ont pris un coup de bambou sur la tête © MFE

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site