Dakar: Les tricheurs à la lorgnette!

La remise du road-book 15 mn avant le départ a été expérimentée au Rallye du Maroc © MFE

David Castera, Directeur du Dakar, a mis en place un système strict pour la navigation. Le road-book sera distribué à quatre voire six reprises, quinze minutes avant le départ des autos – SSV et camions. Une façon de mettre un terme à l’étude approfondie des pistes sur GoogleMaps qui, facilitait la vie des hommes installés dans le baquet de droite. Ainsi, les co-pilotes refont surface et ne seront désormais plus des sacs de sable !

Autre nouveauté pour éviter la triche : l’installation de caméras dans les habitacles. Cette petite machine fait grincer de nombreuses dents car, elle sera l’occasion d’épingler les tricheurs et de les sanctionner voire de l’exclure du rallye !

Les 25 premières voitures auront chacune deux caméras installées dans le cockpit. Elles enregistreront tout ce qui s’y passe au cours de chaque étape, afin qu’ASO puisse contrôler si un participant utilise des dispositifs électroniques interdits, des informations supplémentaires ou si une route a été téléchargée dans leur GPS. Ces deux caméras seront connectées aux batteries de la voiture, après qu’ASO ait demandé aux équipes la permission de les installer. Un système que l’équipe de David Castera a testé et qui donne le résultat escompté.

De plus, l’utilisation des smartphones, GSM et téléphones satellites est interdite sur les secteurs sélectifs. Les appareils ne sont pas autorisés dans l’habitacle du véhicule ou ne doivent pas être accessibles quand la voiture se déplace, ni être visible par les membres de l’équipage, assis dans leurs sièges. Des contrôles inopinés seront effectués.

Enfin, la présence d’une boîte sera scellée par l’organisation avant le départ de chaque étape et seul, un officiel pourra l’ouvrir. À l’arrivée du secteur sélectif, un commissaire effectuera une fouille systématique des dix premiers équipages du jour et de leurs véhicules, ainsi que des équipages et véhicules dont les boîtes de téléphone auront été scellées au départ de l’étape, précise le règlement pour les voitures, les SSV et les camions.
De ce fait, tout le monde aura les mêmes chances, du professionnel à l’amateur. Cela s’appelle l’équité. Il était grand temps que le rallye-raid et en particulier le Dakar récupère ses valeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *